Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

La lettre: Rainer, écris-moi

Publié le par si-peu-de-nous.over-blog.com

Ils se sont beaucoup écrit et pourtant ils ne se sont jamais rencontrés. Lettre posthume de Tsvétaïeva à Rilke « L’année s’achève sur ta mort ? Une fin ? Un commencement. (Très cher, je sais que maintenant ― Rainer, voilà que je pleure ― que maintenant...

Lire la suite

C'est ça

Publié le par si-peu-de-nous.over-blog.com

Jeté sur le rivage,ramper et émerger vers le ciel Il n'y a qu'à l'heure finale que les cieux ne se laisseront plus attendrir . "Tard dans la nuit d'août, l'oeil du Taureau devient rouge comme s'il allait ensemencer la terre. Il sait qu'on va l'abattre...

Lire la suite

Eau sur feu

Publié le par si-peu-de-nous.over-blog.com

Mordre de feu et se désaltérer Nicolas de Staël Nu couché bleu "Ne pensez pas que les êtres qui mordent la vie avec autant de feu dans le coeur s'en vont sans laisser d'empreinte" Perhaps it is the color of the sun cut flat An' cov'rin' the crossroads...

Lire la suite

"Donne à boire"

Publié le par si-peu-de-nous.over-blog.com

L'eau est notre bien le plus précieux. Ni hommes, ni bêtes ne s'y trompent. Nous avons une avidité inextinguible d'eau apaisante après le feu du soleil, du travail, du corps, de l'âme. Se désaltérérer et désaltérer l'autre. Consacrer l'eau à ce besoin...

Lire la suite

Bestiaire humain

Publié le par si-peu-de-nous.over-blog.com

Le bestiaire d' Appollinaire La Puce Puces, amis, amantes même, Qu’ils sont cruels ceux qui nous aiment ! Tout notre sang coule pour eux. Les bien-aimés sont malheureux. Le Serpent Tu t’acharnes sur la beauté. Et quelles femmes ont été Victimes de ta...

Lire la suite

chanson du mal aimé

Publié le par si-peu-de-nous.over-blog.com

La Chanson du mal-aimé à Paul Léautaud Et je chantais cette romance En 1903 sans savoir Que mon amour à la semblance Du beau Phénix s’il meurt un soir Le matin voit sa renaissance. Un soir de demi-brume à Londres Un voyou qui ressemblait à Mon amour vint...

Lire la suite

Saisons de Ferrières

Publié le par si-peu-de-nous.over-blog.com

"On a vécu ainsi, vêtu d'un manteau de feuilles; puis il se troue et tombe peu à peu en loques. Là-dessus vient la pluie, inépuisable, éparpillant les restes du soleil dans la boue. Laissons cela: bientôt , nous n'aurons plus besoin que de lumière. Ph....

Lire la suite

Et après,...

Publié le par si-peu-de-nous.over-blog.com

" Le poète fait semblant de mourir" Cocteau - le testament d'orphée. The nineteenth century and after Though the great song return no more There's keen delight in what we have: The rattle of pebbles on the shore Under the receding wave. Yeats Traduction...

Lire la suite

Le regard de nos masques

Publié le par si-peu-de-nous.over-blog.com

" Les Noirs ont gardé jusqu’à aujourd’hui des dieux de vie sculptés en respectant le bois, ils firent ainsi passer la sève dans des manches d’outils, des armes, les poutres des maisons, les trônes, les idoles. Leur volonté de magie, leur désir de se métamorphoser,...

Lire la suite

Les jours sans poésie

Publié le par si-peu-de-nous.over-blog.com

Ces jours-là, on peut regarder la sauce à laquelle on est mangé! http://www.mrquelquesminutes.fr/#dettepublique_versions http://akinorev31.mabulle.com/ S'extraire des sables mouvants de la dette d'État. Édifier une gouvernance crédible de l'euro. Ces...

Lire la suite

1 2 3 4 5 6 > >>