Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Aloé Vera et bétel

Publié le par si-peu-de-nous.over-blog.com

Aloé Vera et bétel de quoi guérir l'âme et le corps. kumkuma, datura, gymnema, securidaca longepedoncula, gnidia krautiana, rauwolfia, tulsi, nim, toutes herbes aux pouvoirs curatifs ou sacrés pas encore oubliés...et l'aconit reine des poisons. Tout fait...

Lire la suite

Mer d'Oman

Publié le par si-peu-de-nous.over-blog.com

Les pieds ici bas et les rêves là-bas.

Lire la suite

For you, too

Publié le par si-peu-de-nous.over-blog.com

Le prodige de ce grand départ céleste qu’on appelle la mort, c’est que ceux qui partent ne s’éloignent point. Ils sont dans un monde de clarté, mais ils assistent, témoins attendris, à notre monde de ténèbres. Ils sont en haut et tout près. Oh! Qui que...

Lire la suite

Amber

Publié le par si-peu-de-nous.over-blog.com

.

Lire la suite

For you

Publié le par si-peu-de-nous.over-blog.com

Lire la suite

Art à ciel ouvert survit

Publié le par si-peu-de-nous.over-blog.com

Dans la rue d'ordures et de poussière, ce soin, cette précision, cet ordre des choses, ces gestes qui défient la mort et ses sinistres valets. Retirer les froissements ridés, enlever la boue, repousser la maladie, créer de toutes pièces. "Qui accueille...

Lire la suite

For you

Publié le par si-peu-de-nous.over-blog.com

Pour A. Equivocacion On se trompe parfois sur l'autre. On ferme même les yeux pour se tromper . En fin de compte, de conte, cela nous appartient. Loin des contes de nos enfances A nous, femmes. Allons! Al Atlal : "Tu as la nonchalance de l’amoureux généreux...

Lire la suite

Départ pour l'école

Publié le par si-peu-de-nous.over-blog.com

Une de mes séquences préférées. même si je savais par avance, que sur le chemin, ils lui fausseraient compagnie ....surtout l'un d'eux. Une de mes séquences préférées parce que gonflée de réminiscences sensibles - l'enfance n'est jamais loin et partout...

Lire la suite

De l'amour

Publié le par si-peu-de-nous.over-blog.com

" Nul n'éteint la flamme avec l'incendie. La nature s'y oppose. C'est le seul cas où plus nous possédons, plus la possession embrase le coeur d'un effrayant désir ( dira cupidine) .De la beauté d'un visage,de l'éclat du teint, le corps ne peut rien absorber....

Lire la suite

De la tendresse/ Une certaine langueur

Publié le par si-peu-de-nous.over-blog.com

Lire la suite

1 2 3 4 > >>