Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Y'avait longtemps qu'y avait pas eu un si bel automne dans mes nuits

Publié le par si-peu-de-nous.over-blog.com

Mes yeux se ferment sur le prélude à ma nuit Déjà des centaines de tignasses rousses ,or et cuivre illuminent la pénombre Le jour prolonge sa féérie et inonde mon obscurité de lumières Il faut dire ce ciel d'été qui s'éternise sur la Gascogne et les Pyrénées...

Lire la suite

Débauche paprika, cumin et safran

Publié le par si-peu-de-nous.over-blog.com

Est-ce l'extrême maturité qui me bouleverse? Cette tension qui se comble en apothéose dans une profusion épicée m'envahit, m'enserre . Le soupir enfin. Débordement, empilement sous la bourrasque. Le ciel va s'assombrir , la montagne blanchir. Il faut...

Lire la suite

Trouée dans les nuages

Publié le par si-peu-de-nous.over-blog.com

Quand passent les canards sauvages à l'époque des migrations, ils provoquentde curieuses marées sur les territoires qu'ils dominent.les canards domestiques, comme attirés par le grand vol triangulaire, amorcent un dombond inhabile. L'appel sauvage a réveillé...

Lire la suite

Au monde

Publié le par si-peu-de-nous.over-blog.com

Œdipe-roi : «Mes maux à moi, il n’est point d’autre mortel qui soit fait pour les porter» Attendre toujours . Le temps a passé si vite. Puis un jour on sait ce qu'on attend. Les mains se reposent Les genoux sont usés ou rouillés. La pose , avec l'âge,...

Lire la suite

Novembre

Publié le par si-peu-de-nous.over-blog.com

J'ai marché dans le parc . Il était vide. Au loin, une silhouette courbée sur sa canne, allait à pas lents vers la grande bâtisse. Carcasses d'arbres dépouillés. Les feuilles des magnolias gisaient et cassaient rigides sous les pas. J'ai retrouvé la grande...

Lire la suite

S'appartenir en tout

Publié le par si-peu-de-nous.over-blog.com

Pour qui vous a-t-on faits, grands chemins de l'Ouest ? chemins de liberté que l'on suppose tels et qui mentez sans doute... ... Mais, ô ma liberté, plus chère qu'une soeur, c'est en moi que tu vis, sereine et sédentaire, pendant que les chemins font...

Lire la suite

Balayer sans bruit

Publié le par si-peu-de-nous.over-blog.com

Le geste ample et silencieux du balai de brande ou de millet. En finir avec tout ce tapage.

Lire la suite

Emois au coin du bois

Publié le par si-peu-de-nous.over-blog.com

Lire la suite

Feliz cumpleanos

Publié le par si-peu-de-nous.over-blog.com

Tus ojos me recuerdan las noches de verano, negra noche sin luna, orilla al mar salado, y un chispear de estrellas de un cielo negro y bajo. Tus ojos me recuerdan las noches de verano. Y tu morena cara, los trigos requemados, de un suspirar de fuego de...

Lire la suite

Transmissions de pensées

Publié le par si-peu-de-nous.over-blog.com

Je compte parmi mes amis des êtres d'une simplicité redoutable, qui comprennent mal le son des paroles, ayant reçu pour mission d'entendre cheminer les pensées. "Colette

Lire la suite

1 2 3 > >>