Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Les vertiges de l'enfance-existence ( suite)

Publié le par si-peu-de-nous.over-blog.com

"Je suis resté longtemps, je suis encore parfois, le prisonnier de ce leurre- m’enivrer des mots, patauger dans leurs ombres et leurs lumières mêlées, en faire mon rêve, croire pressentir grâce à eux, un réel de plus d’être que ce qu’en ce monde j’avais...

Lire la suite

Aider son père ( suite)

Publié le par si-peu-de-nous.over-blog.com

"J’ai toujours aimé dans les mots l’annonce qu’ils semblent faire d’un plus haut niveau de réalité que la pratique commune. Elie n’avait pas eu assez d’enfance pour comprendre ce qui se tramait dans la mienne. Des intérêts étranges faisaient de moi quelqu’un...

Lire la suite

Le don de l’écharpe qui scelle l' alliance ( suite)

Publié le par si-peu-de-nous.over-blog.com

L’Auvergne se présentait à l’esprit comme un en-soi. Elle se dérobait au discours, au langage même, pour se signifier comme presque une transcendance, celle d’un arrière-pays aux marges de la nation….directes émanations d’un lieu en son antériorité sur...

Lire la suite

La compassion ( suite)

Publié le par si-peu-de-nous.over-blog.com

Les vacances des enseignants étaient bien plus longues que les siennes. Il arrivait avec nous, par les trains de nuit qui étaient tout de même des heures vécues ensemble, mais bientôt il lui fallait repartir. La première grande inquiétude que j’eus pour...

Lire la suite

Un couple (suite)

Publié le par si-peu-de-nous.over-blog.com

"Elle avait donc pu revenir à Ambeyrac, régulièrement, sans trop avoir à se justifier, sauf que l’idée, qu’elle n’était plus tout à fait digne de son père, l’ami des livres, n’avait sûrement pas quitté sa pensée. D’où sa manière d’être plus tard. C’est...

Lire la suite

La solitude du père- L'écharpe rouge -Yves Bonnefoy

Publié le par si-peu-de-nous.over-blog.com

« murs passés à la chaux. Et j’avais bu Avidement, à cette coupe de la blancheur, Moi qui venais du papier à fleurs des chambres pauvres. » Yves Bonnefoy « Questo cor mi fu morto Poi che’n Tolosa fui. » Guido Cavalcanti Florence surtout, Rome même Venise,...

Lire la suite

Innocence

Publié le par si-peu-de-nous.over-blog.com

Mais le vert paradis des amours enfantines, Les courses, les chansons, les baisers, les bouquets, Les violons vibrant derrière les collines, Avec les brocs de vin, le soir, dans les bosquets, - Mais le vert paradis des amours enfantines, L'innocent paradis,...

Lire la suite